Des crânes en touches de clavier.

 Créations de l’artiste sud-africain Maurice Mbikayi. L’œuvre est intitulée « Anti-Social Network ». Sa sculpture symbolise la dépendance à Internet et les conséquences qu’elle induit. Il pense que plus nous nous engageons au travers du virtuel et du réseautage, plus nous en devenons dépendants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire